CLEFE

Le CLEFE : Club Local d'Epargne pour les Femmes qui Entreprennent

Historique

Le CLEFE est un outil financier créé en 1989 par l'association parisienne RACINES (Réseau d'Accompagnement des Créations et Initiatives avec une Nouvelle Epargne de Solidarité), au service des femmes qui rencontrent des difficultés à trouver des financements pour leurs projets, et dans le cadre d'un programme européen NOW.

En 1997, Hemen, qui a eu l'occasion de rencontrer des membres de RACINES, décide de se lancer dans un partenariat avec cette association. Une nouvelle commission appelée "Entreprendre au féminin" est chargée de lancer une opération ALFE (Accompagnement Local de Femmes qui Entreprennent), qui combine la création de CLEFE avec la mise sur pied par ACCEA LAN BERRI d'un stage de formation à la création d'entreprise pour des porteuses de projet.

Depuis cette date, le nombre des CLEFE a augmenté progressivement et ACCEA LAN BERRI, devenu en 2010 Atelier LAN BERRI, a poursuivi l'organisation de stages en direction des femmes créatrices d'entreprise.

Objectifs

  • Mettre en oeuvre une action concrète de solidarité en faveur de chômeuses, porteuses d'un projet de création d'entreprise ou d'activité, et plus largement, de toutes les femmes qui ont des difficultés à trouver des financements pour leurs projets d'entreprise ou d'activité créatrice d'emploi.
  • Encourager l'esprit d'initiative et de créativité.
  • Contribuer au développement économique et social du Pays basque, à l'intérieur comme sur la côte, avec une exigence de développement équilibré, durable et solidaire.
  • Développer l'épargne alternative et solidaire.
  • Contribuer à la pérennité d'entreprises créées par des femmes.
 
Zer den CLEFE bat

Clefe bat 1991-an Racines elkarteak sortu duen finantza tresna da. 1997-az geroztik Hemen elkarteak sustatu ditu Ipar Euskal Herrian.

Aurrezki talde bat da. Gutti gora behera 5 eta 15 presuna artean biltzen ditu (gizon edo emazte). Hilabetero Clefe-eko partaide bakotxak 15 eta 50 € bitartean aurreztuko du 12 hilabetez. Clefe-eko partaideek arduradun bat izendatzen dute.

Urte baten buruan edo gehiago (partaideek hala erabakitzen badute) dirua bere enpresa sortzen duen emazte bati prestatzen zaio baldintza berezirik gabe: diruzaintza beharrak finantzatzea lehenesten da, horrela bankoen aldetik palanka efektu bat lortzeko.

Clefe-eko partaideek elgarrekin erabakitzen dute nori prestatu beraien dirua irizpide desberdinen arabera: proiektuaren seriostasuna, hurbiltasun geografikoa, lekuko garapenarendako garrantzia, mota jakin bateko iarduerak bultzatu nahia, zailtasunean den presuna bat lagundu nahia…

Clefe-ak hitzarmen bat izenpetzen du proiektu ekarlearekin maileguaren baldintzak zehazteko (interes tasa…). Clefe-eko partaideek elkarrekin erabakitzen dute hea beraien dirua errekuperatzen duten ala kontu korronte batean uzten duten beste presuna bati berriz prestatzeko.

Zentzu hortan Clefe-a presuna bat laguntzeko egitura bat da, bere arazoak entzuteko aholkuak emaiteko eta enpresa sortzailearen bakartasuna hausten duena.

1997 urteaz geroz, CLEFEn kopurua emendatuz joan da eta A.Lan Berri arizan da ikastaldi antolatzen emazte enpresa sortzaileentzat.


Contact / Harremanetan sartzeko
Toute personne intéressée par le prêt d'un CLEFE ou désireuse de faire partie d'un CLEFE du Pays Basque, peut s'adresser au siège de HEMEN / CLEFE batean parte hartzeaz intresatua denak, edo bestenaz haren laguntza esskuratu nahi duenak deit dezala HEMEN Elkartea:

05 59 52 56 02
hemen@hemen-herrikoa.org

Voir le tableau récapitulatif des CLEFE du Pays basque

Soutenez les entreprises aidées par un CLEFE !



Caractéristiques

Le CLEFE est un club d'épargne sous forme d'indivision volontaire (article 1873 du Code Civil), qui rassemble de 5 à 15 personnes environ (femmes ou hommes). Chaque membre du CLEFE épargne pendant 12 mois au moins, une somme qui va de 15 à 50 euros par mois.

Les membres du CLEFE se réunissent plusieurs fois pendant l'année, choisissent parmi eux une gérante ou un gérant et cherchent à prendre contact avec des porteuses de projet d'entreprise.

Au bout d'un an, ou parfois plus, si les membres en décident ainsi, l'argent est prêté à une créatrice d'entreprise sans exigence d'apport personnel ou de caution : il sert à financer des besoins en fonds de roulement ou des besoins de trésorerie et peut jouer ainsi un effet de levier auprès des institutions financières classiques.

Les membres du CLEFE choisissent ensemble la personne à qui ils vont prêter leur épargne, en fonction de critères variés : cohérence et faisabilité du projet, proximité, intérêt pour le développement local, désir de promouvoir tel ou tel type d'activité intéressante sur le plan social ou écologique, désir d'aider une personne en grande difficulté...

Le CLEFE passe une convention avec la créatrice, précisant entre autres, les modalités de remboursement et le taux d'intérêt. Les membres du CLEFE décident ensemble s'ils veulent récupérer les sommes prêtées et à quel moment, ou s'ils les laissent en compte dans le but de les prêter à une autre personne.

Le CLEFE c'est aussi une écoute, des conseils et un accompagnement, un réseau d'amis et éventuellement de compétences, qui rompt avec l'isolement propre à toute créatrice d'entreprise.

Les CLEFE en Pays Basque en 2014 :

  • Beti Aintzina, Hazparnen (à Hasparren)
  • Adarra et Bidaia sur le BAB
  • Ametsa Donapaulen (à St Palais)
  • Giltza et Argia Maulen (à Mauléon)
  • TTintta, Azkainen (à Ascain)
  • Arradoi Donibane Garazin (à ST J.Pied de Port)
  • Urtsu Ezpeletan à Espelette), Xinaurria 2garrena Senperen (à ST Pée/Nivelle)
  • Emeki, Hendaian (à Hendaye)

SYNTHÈSE SUR LES ENTREPRISES CRÉÉES AVEC L'AIDE D'UN CLEFE

Actualisée le 28 octobre 2014

Sur 95 entreprises aidées de 1998 à 2014 (certaines entreprises ont été aidées plusieurs fois) :

31 commerces : chaussures, vêtements, linge basque, produits équitables, bio et fermiers, 2 multi-services ruraux, bric-à-brac, matériaux de construction, boutique de fleurs et décoration, boutiques de prêt-à-porter, commerce de laine , maison d’édition , magasin de produits alimentaires locaux, boucherie-traiteur. produits d'aroma et phytothérapie, poissonnerie ambulante.

37 entreprises de services aux particuliers : cafés, restaurants, crêperie, salons de coiffure, instituts de beauté, photos de bébés, maisons de la presse, taxi médicalisé, décoration + pose de carrelage, camion pizza ambulant, cabinet d'infirmière, coiffure à domicile, pressing, accueil à la ferme, location de matériel de chantier, soins thérapeutiques de bien-être, association d'entraide, ostéopathe.

9 entreprises de services aux entreprises : nettoyage industriel, recyclage, création graphique, sérigraphie, production de spectacles, services d’administration et gestion, à domicile, location de matériel de chantier, centrale d'appels.

- 11 entreprises dans l'artisanat : espadrilles, travail du cuir, métiers d'art, teintures africaines, broderie assistée par ordinateur, couture, atelier de lutherie, fabrication de confitures, fabrication de bijoux.

- 3 entreprises horticoles : plants et fleurs bio, plantes médicinales.

- 2 entreprises agricoles.

- 2 entreprises de pêche.

Ces 95 entreprises représentent environ 120 emplois.

Parmi les porteuses de projet aidées par un CLEFE :

  • 8 ont reçu un prêt pour développer leur entreprise (dont 2 avaient déjà profité du prêt d'un CLEFE pour la création)
  • 4 ont reçu un prêt de soutien dans un moment difficile
  • 57 ont reçu un prêt pour créer une entreprise
  • 19, pour reprendre une entreprise.

33 ont  fermé leur entreprise pour des raisons diverses.